Les rencontres de Nancy témoignent de la vitalité des Écoles de la 2e Chance Bientôt 100 sites-Écoles en France !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Paris, le 25 Juin 10 - Le Réseau des Écoles de la 2e Chance (E2C France) a réuni 300 de ses élèves à Nancy, pour ses 5e rencontres sportives nationales. L’occasion pour les Écoles Membres venues de toute la France, de réélire leurs instances dirigeantes et de faire un point sur les actions 2009 et les projets 2010-2011.

Des rencontres sportives annuelles pour le Réseau E2C France

300 jeunes et professeurs des Ecoles de la 2e Chance ont convergé sur Nancy le 21 juin. Représentant toutes les Ecoles du Réseau E2C France, ils sont venus participer pendant 3 jours, à l’événement sportif annuel du Réseau, des olympiades amicales.
C’est en présence des représentants du Conseil Régional de Lorraine, du Conseil général et de la chambre de commerce de Meurthe et Moselle, et sous le regard de Edith Cresson, présidente de la fondation des E2C, que la remise des Trophées sportifs a clôturé les rencontres.

Un dispositif soutenu par les collectivités territoriales

Cet événement estival a donc été l’occasion de mesurer la mobilisation des acteurs du territoire autour de ce dispositif innovant des Écoles de la 2e Chance. Car rien n’aurait existé sans l’appui des Collectivités territoriales, donneuses d’ordre principales, et d’entreprises engagées dans une démarche de responsabilité sociale.

Un réseau en croissance rapide

Le Réseau est passé de 39 à 62 sites depuis 2 ans, il devrait atteindre 100 sites à horizon 2012. Soit un triplement des capacités d’accueil ! En 2010-2011, 21 000 jeunes vont intégrer par le Réseau E2C France. Autant que depuis 7 ans ! Ainsi, par exemple, plus de 800 élèves lorrains s’orientent chaque année vers ces Écoles de la 2e Chance.
Et 60% ont trouvé à la sortie, un emploi ou une formation conforme à leur projet.
Un processus de labellisation des Écoles a permis de normer le dispositif pédagogique depuis 2004 et de garantir une croissance qualitative du Réseau E2C France. Le taux de sortie positive, stabilisé en moyenne à 60%, est la meilleure preuve du succès. Une vraie performance quand on sait que les élèves rentrent sans même un niveau V (CAP, BEP) validé, qu’ils ont entre 18 et 25 ans et des parcours souvent chaotiques depuis déjà des années, après leur sortie du système scolaire.

L’élection des instances dirigeantes du Réseau E2C France

En parallèle des Rencontres sportives, les Écoles Membres du Réseau E2C France se sont réunies en Assemblée Générale, et ont réélu Alexandre SCHAJER à la Présidence du Réseau. Ce sera son quatrième mandat comme Président du Réseau. Il est confirmé dans la conduite d’une politique de croissance maîtrisée.
Alexandre SCHAJER est depuis 1998 pleinement investi dans le monde de la formation en tant que Directeur Général du CENTRE ALFOR, établissement de formation en alternance à Châlons-en-Champagne. Alexandre SCHAJER est aussi Directeur Exécutif de la Fédération des CFA Interpro de Champagne Ardenne et Vice-président de l’association E2C Europe. Issu du monde de l’entreprise, Alexandre SCHAJER a été auparavant Président de SIGNATOP INTERNATIONAL, groupe européen de PLV, après 10 années passées à la présidence de COLART (Lefranc & Bourgeois). Entre 1974 et 1982, il a occupé différents postes de Direction au sein du GROUPE BONGRAIN. Il a débuté sa carrière à L’EXPRESS- L’EXPANSION.
p<>.
La veille, la Conférence des Présidents, organe stratégique du Réseau E2C France, a quant à elle réélu Olivier JOSPIN à sa tête.
D’abord éducateur spécialisé, Olivier JOSPIN a été pendant vingt ans enseignant dans un établissement de la CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DE PARIS. À partir de 1987, il occupe différentes fonctions de direction dans des établissements de formation professionnelle. Il crée en 2001 l’école de la deuxième chance en Seine st Denis, en tant que chef de projet puis directeur. À partir de 2005, retraité, Olivier JOSPIN s’investit dans le développement du concept, particulièrement en île-de-France. Président de l’association gestionnaire de l’E2C Paris, qu’il a contribué à créer, il était déjà depuis l’an dernier Président de la Conférence des Présidents des E2C.

Prochain rendez-vous : un Colloque national cet automne.

Dans un souci de valoriser les expériences acquises, d’informer les acteurs et les partenaires sociaux, de souligner l’importance du rôle de l’entreprise dans le dispositif, la Fondation des E2C et le Réseau E2C France organisent, avec leurs partenaires du monde de l’entreprise, un colloque sur le thème *“jeunes et entreprises, un avenir commun”.
Rendez vous le mardi 26 octobre 2010 de 14 h à 18 h au Carrousel du Louvre,* 99 rue de Rivoli 75001 PARIS 1er
Comment et avec quel soutien de la part des entreprises, des collectivités et de l’Etat : ce sera l’objet de cet événement national exceptionnel, le 26 octobre au Carrousel du Louvre, qui mettra véritablement les jeunes au centre des préoccupations et des débats.

Une origine européenne – Le concept des E2C est né en 1995 d’un programme européen, à l’initiative d’Édith Cresson, Commissaire Européen à l’Éducation. La première École en France a ainsi vu le jour à Marseille en1997.

Une vocation d’intégration sociale – Le Réseau E2C France a pour volonté de donner aux jeunes qui sont sortis du circuit scolaire sans diplôme en poche (150 000 tous les ans en France), une chance de réintégrer l’école, une école sur-mesure dédiée à la construction d’un vrai projet professionnel.

Un Réseau de proximité – Le Réseau E2C France se déploie aujourd’hui sur 62 sites, dans 14 Régions et 32 Départements.

Un Réseau en plein développement – le Réseau E2C France connaît une croissance exponentielle avec un doublement des capacités d’accueil et près de 100 points d’implantation prévus pour 2011. Le processus de labellisation des nouvelles Écoles, instauré en 2009, encadre le développement qualitatif du réseau. Il permet le soutien financier de l’État auprès des Régions, donneuses d’ordre principales, et des autres partenaires, collectivités locales, consulaires et entreprises (taxe d’apprentissage, mécénat).

Des résultats avérés – Le Réseau des E2C accueillera cette année près de 9 000 jeunes. Comme les années passées, 60% des élèves y saisiront leur deuxième chance, la chance de définir à leur rythme, un vrai projet professionnel qui les conduira soit directement dans la vie active, soit vers un cursus de formation qualifiant, souvent en alternance, qui correspond à leurs compétences.

Les stagiaires – Ils ont entre 18 et 25 ans. 50% viennent d’un quartier dit “ politique de la ville “. 93% n’ont pas validé leur niveau V (CAP ou BEP). Ils arrivent à l’école motivés par l’envie de repartir sur de nouvelles bases. Ils veulent réapprendre les bases scolaires qui leur manquent pour construire leur avenir professionnel. Ils sont aujourd’hui plus de 21 000 anciens à être passés par les Écoles de la 2e Chance.

Agence C3M – 01 47 34 01 15
Michelle Amiard, michelle@agence-C3M.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »